enfant rythme
Etre parent

Respecter les rythmes d’apprentissage

Les enfants n’avancent pas tous au même rythme ! Il faut notamment prendre en compte leurs différences de maturité et leur capacité à se concentrer.

Dans une même classe et pour un apprentissage donné, tous les enfants n’en sont pas au même stade. Par exemple en lecture, à un moment donné de l’année, on constate que certains élèves lisent aisément, en contrôlant même leur intonation, tandis que d’autres peinent encore à déchiffrer.

Les différences de « maturité »

Ces différences sont souvent liées à l’âge des élèves. Les enfants d’une même classe peuvent avoir près de 12 mois d’écart selon s’ils sont nés en début ou en fin d’année. Et à cet âge, quelques mois ont leur importance ! Laissez faire le temps et surtout « ne mettez pas la pression » sur votre enfant.

« Apprendre à apprendre »

Certains enfants ont du mal à se concentrer et à rester attentifs pendant toute la durée d'une leçon. Soit ils s'évadent en pensant à autre chose (« ils ne sont plus là… »). Soit ils s'agitent, jouent avec ce qu'ils ont sur leur table, discutent avec leur voisin… Or la concentration favorise la mémoire et la réflexion nécessaires à tout apprentissage.

Les raisons sont multiples : fatigue, ennui, manque de motivation, exceptionnellement hyperactivité. Cela évoluera : votre enfant doit aussi « apprendre à apprendre ». En attendant, veillez à ce qu'il ait une alimentation équilibrée, qu'il se couche tôt et qu'il se dépense physiquement le mercredi et le week-end.

À l'école et à la maison

  •  Ne comparez pas sans cesse votre enfant aux autres. Si vous avez un doute ou une inquiétude sérieuse, vous pouvez demander à rencontrer l’enseignant et, si cela s’avère nécessaire, le psychologue scolaire.
  • Votre enfant est évalué régulièrement en classe : l’enseignant peut ainsi ajuster ses interventions aux besoins de chaque élève.
  • Des activités pédagogiques complémentaires (APC) sont organisées plusieurs fois par semaine. Elles durent environ 45 minutes sur le temps du midi ou le soir afin d’aider les élèves qui en ont besoin.
  •  Quand votre enfant travaille à la maison, assurez-vous qu’il soit au calme.
  •  Apprenez-lui à terminer une activité, un jeu ou une tâche qu’il a entreprise (par exemple ranger sa chambre, faire un gâteau ou un bricolage…).
  •  Proposez-lui des jeux qui développent l’attention, la concentration et la mémoire : mémo, puzzles, jeu de Kim…
Mlle Zazie a-t-elle un zizi ? - adapté aux enfants DYS ou dyslexiques - Dès 7 ans
Le best-seller sur les relations filles/garçons en édition Dyscool ! Le livre qui donne envie de lire aux enfants dyslexiques !
(photo © Leah-Anne Thompson / Shutterstock.com)
1 personne a trouvé cet article utile, et vous ?

Poursuivre la lecture

Devoirs à la maison et apprentissages
Bien mémoriser
Beaucoup d’enfants sont persuadés qu’ils ont « appris » leur leçon alors qu’ils se sont contentés de la lire. Comment les aider à mieux faire travailler leur mémoire ?