Apprendre à lire
Etre parent

Apprendre à lire : dépister à temps les difficultés

Au début du 2e trimestre du CP, en janvier, les enseignants ont déjà une idée de la progression de chaque enfant dans l'apprentissage de la lecture. Dans l'esprit de nombreux parents, Noël représente la période pendant laquelle leur enfant doit savoir lire. Pas de panique ! Chaque enfant apprend à un rythme qui lui est propre…

Même si le « déclic » de la lecture vient effectivement en général vers Noël, l'enfant ne sait vraiment lire que lorsqu'il est capable de décoder et de comprendre le sens de ce qu'il lit. Une fois ce déclic produit, l'enfant progresse à son rythme. La plupart des enseignants considèrent qu'en février chaque enfant doit être capable de déchiffrer, même de manière hésitante, et de donner du sens au message lu.

Difficultés de lecture

Une activité complexe

Lire est une activité complexe : on doit traiter et reconnaître les signes graphiques d'une langue, former mentalement ou à voix haute les sons que ces signes ou leurs combinaisons représentent et leur associer un sens.
Différentes activités sont mises en oeuvre lors de la lecture :


Le développement de ces capacités permet habituellement à l'enfant de 5-6 ans d'être prêt à l'apprentissage de l'écrit, apprentissage qui, par ailleurs, renforcera ces capacités.

Difficultés de lecture

Comment repérer si mon enfant a du mal à apprendre à lire ?

Certains facteurs peuvent engendrer des difficultés d'apprentissage de la lecture :


Des difficultés dans le langage oral peuvent aussi vous alerter :

Difficultés de lecture

Repérer les difficultés pendant que l'enfant lit

Il commet de nombreuses erreurs qu'il corrige parfois de lui-même en effectuant des retours en arrière :

Difficultés de lecture

Si certaines erreurs citées ci-dessus sont fréquentes chez votre enfant :

Il est important de consulter un orthophoniste afin de réaliser un bilan (prescrit par un médecin). Il consiste à mettre en évidence les compétences et les difficultés de l'enfant dans le but d'établir un projet thérapeutique adapté à ses besoins. Les objectifs de la rééducation sont de développer les stratégies qui permettront de contourner les difficultés en s'appuyant sur les capacités de l'enfant, de développer les compétences déficitaires (celles ayant un rôle majeur dans l'apprentissage de la lecture) et de parvenir ainsi à une meilleure lecture. Cela contribuera également à redonner confiance à l'enfant.

Dorothée Boyadjian, orthophoniste.

(photos © Couperfield / Stanislav Popov / Artush / matka_Wariatka / Shutterstock.com)

Dyscool-Samuel: Un monstre dans la peau - dès 7 ans
Le livre qui donne envie de lire aux enfants dyslexiques !