enfant education physique
A l'école

L’éducation physique et sportive (EPS)

Votre enfant a 3 heures d’EPS par semaine, un horaire conséquent au regard de la semaine scolaire (24 heures). Apprendre à agir avec son corps, le maîtriser, mieux le connaître : tout cela participe à son bon développement et à sa santé.

Des activités bénéfiques

  • L'EPS cherche avant tout à développer chez les élèves différentes capacités motrices à travers les activités physiques, afin de s’exprimer avec son corps. Pour de nombreux élèves, il n'y a qu'à l'école qu'ils peuvent vivre certaines expériences. Ce peut être parfois des activités sportives originales comme l'escalade, le tir à l'arc ou le ski (lors d'une classe d'environnement, par exemple), des activités artistiques comme la danse ou le cirque, ou encore des activités plus traditionnelles (jeux de ballon, de raquette…).
  • L’EPS contribue à apprendre à entretenir sa santé par une activité physique régulière, à connaître et appliquer des principes d’une bonne hygiène de vie.
  • Les élèves apprennent à gérer leur propre sécurité, adaptent l’intensité de leur engagement physique à leur possibilité pour ne pas se mettre en danger.Il s’agit de proposer aux enfants des situations dans lesquelles leur sécurité ou celle d’autrui doit être évaluée.
  • L'EPS éduque à la responsabilité, assumer des rôles (arbitre, joueur, observateur…) et à l'autonomie. Elle permet d'accéder à des valeurs morales à travers le respect de règles, le respect de soi et d'autrui.

Des compétences spécifiques

Du CE2 au CM1, les activités sont organisées autour de quatre compétences.

  • « Réaliser une performance optimale, mesurable à une échéance donnée » : ce sont les activités athlétiques (courir vite, courir longtemps, sauter loin, sauter haut, lancer loin), la natation. Votre enfant apprend à gérer ses efforts, à se contrôler.
  • « Adapter ses déplacements à des environnements variés » : ce sont toutes les activités, celles de roule (rollers, vélo), de glisse (ski), d’orientation, d’équitation.
  • « Conduire et maîtriser un affrontement collectif ou interindividuel : ce sont les jeux de lutte, de raquettes (badminton, tennis) mais aussi les sports collectifs (handball, basket-ball, football, rugby…).
  • « S’exprimer devant les autres par une prestation artistique et acrobatique : la danse, le cirque, les activités gymniques ou acrobatiques entrent dans cette catégorie.

Et en dehors de l'école ?

  •  Inscrivez-le dans une association sportive locale s'il veut pratiquer de façon plus intensive une activité qui lui plaît. Attention, certains clubs sportifs encouragent la compétition, ce qui ne convient pas forcément à tous les enfants.
  • Participez avec lui à des activités de plein air et de détente, si vous en avez la possibilité et le temps. C'est un bon moyen pour votre enfant de mieux se connaître et de mieux vous connaître !

 

(photo © Natthawat Wongrat / Shutterstock.com)