Bonne position sommeil bébé
Développement de l'enfant

La bonne position pour dormir

Il y a trente ans, les pédiatres ont incité les parents à coucher leur bébé sur le ventre. Désormais, ils le déconseillent fortement. Ce revirement fait dire à certains qu'il s'agit d'un effet de mode mais c'est loin d'être aussi simple.

Dès les premiers jours, quand votre bébé se tortille sous l'effet des coliques, vous constatez qu'il est soulagé lorsqu'il est « en grenouille » sur le ventre, position qui détend l'abdomen et facilite la circulation des gaz. Comment comprendre, alors, qu'on vous déconseille, voire qu'on vous interdise cette position ?

Un nouveau-né est un être en transition, immature encore pendant quelques mois. Il n'a pas acquis tous les moyens de réaction et peut être démuni dans des situations qui nous semblent sans danger.

• Quand il dort sur le ventre, le nez sur le matelas, il respire un air confiné. C'est d'autant plus vrai que le réflexe de fouissement, qui lui permet de trouver le sein, l'incite à enfoncer son nez dans ce qu'il rencontre. Un matelas mou, une couette, un oreiller seront pour lui un piège redoutable.


• On croit trop souvent que les rejets sont moins dangereux sur le ventre. C'est faux, car le tube digestif se trouve en arrière des voies respiratoires. Quand le contenu liquide de l'estomac remonte dans l'oesophage, ce qui est fréquent chez le bébé, sa respiration se suspend quelques secondes, le temps qu'il ravale.

• Un bébé se réchauffe plus vite sur le ventre ; la fièvre ou un environnement surchauffé risquent de faire monter dangereusement sa température.

Ainsi, un simple rhume expose un bébé qui a pris l'habitude de dormir sur le ventre au double risque de fièvre élevée et de gêne respiratoire. Cela peut expliquer qu'une augmentation du risque de mort subite du nourrisson soit liée à cette position.

L'installation sur le côté avec des cales n'est pas meilleure : rapidement inconfortable, elle incitera le bébé à se dégager et à se tourner, au risque de se retrouver sur le ventre.

Quelle est la bonne position ?

Si l'on observe l'attitude que prend spontanément un nouveau-né quand on le pose sur un lit, on voit que la position dorsale stricte est impossible. Sa tête, ronde et lourde, se tourne sur le côté, avec une préférence pour le côté qu'il connaissait avant de venir au monde. Ce qui entraîne le corps dans une position de trois quarts, dos un peu enroulé. Il prend spontanément la position fœtale que, même adultes, nous retrouvons souvent dans le sommeil.
Ne peut-on le laisser dans la position qu'il trouve tout seul ? Faut-il lui imposer autre chose ? Sans doute non. Juste, parfois, l'inviter à se tourner aussi de l'autre côté pour éviter un torticolis et un aplatissement de la tête.
Laissez chez le marchand tous les accessoires du commerce, boudins et matelas spéciaux. Votre bébé n'en a pas besoin : le plus important pour accueillir le sommeil est d'être rassuré.

> Retrouvez d'autres conseils santé dans DICO bébé, santé, soins, éveil, du docteur Dominique Leyronnas, Éditions Nathan.

 

Comptines pour se relaxer
Des musiques douces et des massages guidés pour des moments de détente privilégiés.
Photo © MitarArt / Shutterstock.com