un bébé avec du matériel montessori
Etre parent

Montessori pour les bébés et les tout-petits

Montessori pour bébé : activités, jeux, conseils pratiques; suivez-notre guide complet pour préparer son univers, l'éveiller et l'aider à faire seul !

Maria Montessori considère l'enfant dans sa globalité, dès la naissance (et même avant) et propose de nombreuses activités pour l'accompagner dans son développement et répondre à ses besoins.

  • L'enfant doit être investi dans une activité pour s'épanouir et développer son intelligence.
  • Il doit trouver dans son environnement de quoi manipuler le monde réel.
  • La place de l'adulte n'est pas celle d'un maître qui façonne mais d'un guide qui ouvre des voies et prépare le terrain pour l'enfant.

Ses idées, révolutionnaires pour son époque, sont à nouveau très actuelles aujourd'hui, dans un contexte où le sujet de la parentalité préoccupe de plus en plus les parents.

L'enfant au cœur des apprentissages dans la pédagodie Montessori

Montessori pour les tout-petits c'est avant tout une manière d'être avec son enfant, de l'accompagner dans ses découvertes et ses apprentissages, à son rythme. Le bébé ne doit pas être poussé pour s'asseoir ou marcher, mais avoir le droit de réaliser toutes les étapes de son développement quand c'est le bon moment pour lui ; peu importe qu'il ait 6 mois, 9 mois ou 15 mois. Il est acteur de son propre plan de développement, qu'il porte en lui.

L'importance de l'environnement et du mouvement libre

L'environnement, ou "ambiance" est primordial dans la pensée de Maria Montessori. Pour que l'enfant puisse évoluer librement il a besoin d'un environnement pensé et préparé pour lui, adapté à ses besoins. Il y trouvera un cadre rassurant et accompagnant lui permettant d'avancer à son rythme en toute liberté.
Dès la naissance, le bébé a besoin de temps pour lui, posé sur un matelas au sol. Là, il est libre d'expérimenter la concentration, l'observation de l'environnement et de ses sensations.
Il est libre d'y bouger et d'exercer ses capacités grandissantes. Plus tard, il se déplacera pour choisir de lui-même ses activités placées à sa portée.
Le bébé se met en mouvement pour participer à la vie, son mouvement ne doit jamais être entravé ou dirigé par la main de l'adulte.

L'attitude de l'adulte bienveillant

Pour que l'enfant puisse évoluer en liberté, l'environnement préparé a toute son importance, mais cela ne suffit pas. Il doit être "enveloppé" du regard de l'adulte qui l'accompagne. Celui-ci est là pour l'enfant, pour l'aider à faire par lui-même mais sans trop intervenir ou diriger. Il ne faut pas croire non plus qu'il s'agisse de laisser tout faire à l'enfant. Il a toujours besoin de la présence de l'adulte pour lui rappeler avec bienveillance et respect les dangers et les interdits. Sa volonté est en développement, elle nécessite notre constance.

L'importance de la main

hochet montessori bébé 6 mois

Pour répondre aux désirs de ce petit explorateur insatiable mû par sa volonté de découvrir le monde, nous devons lui fournir des objets choisis, qu'il pourra manipuler par lui-même. En effet, Maria Montessori observe que la construction de l'intelligence se fait par la boucle « main-cerveau-main » : en manipulant des objets, la main perçoit des informations qu'elle envoie au cerveau. Celui-ci les assimile et la main utilise ensuite ces nouvelles données. Ainsi, petit à petit, l'intelligence se construit au contact du monde réel.
Les mains du petit enfant ont besoin de sensations variées, de petites choses à attraper, de formes à manipuler. Toutes ces petites activités permettront à l'enfant de comprendre le monde, à son niveau.

Les activités Montessori adaptées

Les activités Montessori proposées au bébé vont évoluer au fil du temps et devenir plus nombreuses. Il prendra peu à peu possession de son environnement et son autonomie grandira. Au départ, le bébé n'a pas besoin de beaucoup de choses ; quelques hochets très légers, un mobile et du temps pour lui. Un peu plus tard, quelques petits paniers à disposition lui offriront des découvertes sensorielles variées : balles molles, tissus, petits objets du quotidien à explorer... Au fur et à mesure que sa motricité se développe, le petit enfant demande de participer de plus en plus. Nous devrons adapter l'environnement à ses capacités grandissantes et lui donner des choses à manipuler pour répondre à son besoin de faire travailler ses mains de plus en plus finement : enfiler une balle dans un trou, des jetons dans une tirelire, des perles..

La vie quotidienne avec un tout-petit

bébé se sert un verre d'eau autonomie

Enfin, laissons-le prendre part, à son niveau, à tout ce qui touche à sa personne : se coiffer, se laver, s'habiller... tout cela l'amène à se sentir capable au sein de la famille. Il en est de même pour toutes les tâches journalières. Il adore nous aider. Verser des ingrédients, remuer, vider la machine à laver, suspendre du linge, nettoyer... Ce sont autant de petites actions toutes simples qu'un enfant aimera faire en notre compagnie. C'est même une occasion précieuse pour passer du temps avec notre enfant, dans les moments où nous pensons être débordés.

L'observation, un vrai outil pour comprendre l'enfant

L'observation de l'enfant a été l'outil essentiel de Maria Montessori pour développer sa pédagogie. Car comment accompagner l'enfant sans le pousser, comment ne pas le mettre en échec ? C'est l'observation de l'enfant qui nous permettra de savoir où il se situe et de quoi il a besoin. Bien sûr, nous pouvons nous tromper et proposer quelque chose que l'enfant ne reprend jamais, c'est tout simplement que cette activité ne correspondait pas à ses besoins actuels.
L'observation nous apporte également des moments de calme et de paix, de connexion avec notre enfant, des moments où rien d'autre ne compte. Au moins une fois par jour, prenons le temps d'être vraiment avec l'enfant, à son niveau, investis dans cette observation de son activité.
Pratiquer Montessori chez soi aujourd'hui c'est parfois aller à contre-courant de notre société de la rapidité, de la concurrence et de la performance. Pourtant, et certainement à cause de ce contexte, les questions de parentalité émergent et se diffusent. C'est une très belle opportunité pour vous parents, de choisir Montessori quand l'enfant est dans son premier plan de développement (entre 0 et 3 ans). C'est l'âge où l'enfant nécessite plus que tout cette aide intelligente et sans entraves.
Nous devons aider l'enfant et l'accompagner, non pas parce que nous le considérons comme faible et incapable, mais parce qu'il a en lui un potentiel immense qui ne demande qu'à se révéler.

Fabriquer son matériel Montessori : activités et jeux

Le bébé

L'enfant plus grand (dès 2 ans)

 

Je déchire, je découpe, je colle - Dès 3 ans
Méthode sensorielle et progressive, librement inspirée de la pédagogie Montessori
Un dossier de Eve Herrmann. Eve Herrmann a créé un espace de découverte de la pédagogie Montessori pour les parents et leurs enfants à Angers. Aujourd'hui, elle vit à Lyon et contribue à la diffusion de cette pédagogie par ses ouvrages, son blog et son association toujours active. Elle est l'autrice de nombreux ouvrages et coffrets aux Editions Nathan. Photos © Eve Hermann
1 personne a trouvé cet article utile, et vous ?

Poursuivre la lecture

Les pédagogies alternatives
Le secret des écoles Montessori
Chaque enfant y est considéré comme unique, moteur de son propre développement. L'objectif des éducateurs consiste en l'accomplissement du meilleur devenir de chacun. Apprentissages dans le plaisir,…
Activités Montessori
DIY
Balle de préhension Montessori
En s'entraînant à attraper cette balle, le bébé fait travailler sa coordination. Il exerce ses mains, ses jambes et sa vue. C'est une balle souple en tissu. Avec sa forme unique, faite de nombreuses…