fournitures scolaires
A l'école

La coopérative scolaire

Deux, trois fois dans l’année, vous recevez un petit mot vous demandant de participer à la coopérative scolaire. Qu’est-ce qu’une coopérative scolaire ? À quoi sert l’argent que vous donnez ?

L'origine des coopératives scolaires remonte à la fin des années 1920. En 1948 le Congrès de Tours en donne une définition qui s'applique encore aujourd'hui : « les coopératives scolaires sont des sociétés d'élèves gérées par eux avec le concours des maîtres, en vue d'activités communes. » Les coopératives sont envisagées dès leur création comme une méthode d'éducation participative : elles sont censées responsabiliser les élèves et les mobiliser, avec l'aide des adultes, sur un projet mené en commun, tout en améliorant les conditions de vie à l'école.
On peut monter une coopérative par classe ou par école (regroupement des coopératives de classes). La coopérative scolaire a le statut d'une association loi 1901, elle n'a pas vocation à faire des bénéfices !

Les projets pédagogiques

Les ressources de la coopérative scolaire sont variées : cotisation des parents, bénéfices tirés de l'organisation d'événements (tombola, kermesse, vente d'objets réalisés en classe…), subventions éventuelles des communes. Ce budget vient en complément des ressources dont dispose l'école.

La coopérative investit cet argent pour une large part dans des projets pédagogiques : sorties, achat de jeux ou de livres pour la bibliothèque, etc. Une partie est consacrée aux frais de fonctionnement de la coopérative (affranchissement du courrier par exemple) et aux assurances (pour les sorties).

De nombreux projets coopératifs ne nécessitent presque pas ou pas de financement : par exemple la décoration de la classe ou de l'école, le nettoyage de la cour, la protection de l'environnement

Les coopératives scolaires sont fédérées au sein de l'OCCE (Office Central de la Coopération à l'Ecole : www.occe.coop).

Ce qu'il faut savoir

 

  • Les versements à la coopérative doivent toujours rester volontaires et libres : en aucun cas vous êtes obligé de participer, mais sachez qu'il s'agit de contribuer à la vie de l'école…de votre enfant !
  • L'argent de la coopérative ne peut pas servir à des achats qui relèvent de la mairie (entretien des locaux, équipements…).
  • Vous pouvez demander, si vous le souhaitez, à consulter les comptes de la coopérative de l'école.

 

 

(photo © GWImages / Shutterstock.com)