enfant creche
Développement de l'enfant

Les modes de garde

Vous reprenez le travail ou vous souhaitez vous libérer quelques heures dans la journée. À qui confier votre enfant ? Voici un tour d’horizon des différentes possibilités pour faire garder les tout-petits…

Les gardes collectives

La crèche collective
Des enfants de 2 mois à 3 ans (parfois jusqu'à 4 ans dans certaines structures) sont gardés par des auxiliaires de puériculture ou des puéricultrices (une pour 5 à 8 enfants). La crèche dépend de la mairie ou du département, et peut aussi, depuis 2004, être gérée par une entreprise privée. Les places en crèche sont rares ! Il faut s'inscrire bien à l'avance.
Coût : selon vos revenus. Subventions de la CAF, de la mairie ou du département.

La crèche parentale
Les parents se regroupent en association et participent tous, en alternance, à la garde des enfants (en moyenne, un jour par semaine). Ils sont aidés par des puéricultrices et des spécialistes de la petite enfance.
Coût : selon vos revenus. Subventions de la CAF et de la mairie.

La crèche familiale
C'est un réseau d'assistantes maternelles, encadrées par une directrice de crèche et employées par la mairie. Elles accueillent les enfants à leur domicile et les intègrent, plusieurs demi-journées par semaine, à des activités de crèche collective.
Coût : selon vos revenus. Subventions de la CAF et de la mairie.

La halte-garderie
Municipale ou privée, elle accueille les enfants jusqu'à 3 ans, pour quelques heures ou une demi-journée. Vous devez fournir le repas et les couches. Le personnel est le même qu'en crèche.
Coût : selon vos revenus. Subventions de la CAF et de la mairie.

Le multi-accueil
Cette formule se développe de plus en plus : elle combine l'accueil régulier (crèche collective ou familiale) et occasionnel (halte-garderie). Les espaces multi-accueil sont gérés par les mairies.
Coût : selon vos revenus. Subventions de la CAF et de la mairie.

Les gardes individuelles

L'assistante maternelle
Agréée par le service départemental de la PMI (Protection Maternelle Infantile), l'assistante maternelle accueille jusqu'à 3 enfants à son domicile. Cette professionnelle de la petite enfance peut être indépendante (elle travaille pour le compte de particuliers et vous devez obligatoirement établir un contrat de travail dont vous négociez les modalités avec elle) ou rattachée à une structure d'accueil spécialisée (crèche, halte-garderie…). Elle est alors recrutée par le département, la commune ou une association.
Coût : le salaire se négocie de gré à gré (avec un minimum journalier) et ne tient pas compte de vos revenus. Subventions de la CAF.

La garde à domicile
C'est vous qui employez la personne de votre choix, qui exercera à votre domicile. Préférez une
« nounou » dont vous connaissez les références. Il existe aussi des agences de garde à domicile qui pourront vous proposer leurs services (souvent assez coûteux).
Coût : là encore, vous êtes l'employeur de la nourrice avec laquelle vous établissez un contrat de travail. Vous pouvez obtenir des subventions de la CAF ou des aides fiscales.

La garde à domicile partagée
Pour réduire les frais, deux familles (et pas plus !) peuvent embaucher la même nounou, avec deux contrats de travail distincts. Les enfants sont gardés ensemble, soit chez l'un, soit chez l'autre employeur, ou encore en alternance une semaine sur deux par exemple. 

Peut-on payer avec des Chèques emploi service ?

    Le Chèque emploi service universel (CESU) se présente sous 2 formes :
  • le Cesu bancaire qui ne peut servir à rémunérer votre nourrice, qu'elle soit à domicile ou agréée ;
  • le CESU préfinancé qui est un titre de paiement à montant prédéfini. Il est financé partiellement ou en totalité par une entreprise, un comité d'entreprise, une mutuelle, une caisse de retraite, une collectivité territoriale… Il peut servir à rémunérer un salarié à domicile, une assistante maternelle agréée ou une structure d'accueil (crèche, halte-garderie…).

(photo © emin kuliyev / Shutterstock.com) 

Avez-vous trouvé cet article utile ?

Poursuivre la lecture

Le rythme des journées de l'enfant
Une journée à la crèche
Vous déposez chaque matin votre enfant à la crèche. C’est comment là-bas ? À quoi ressemblent ses journées ? Qui s’occupe de lui ? Nous sommes allés visiter une crèche pour tout vous raconter…
Le rythme des journées de l'enfant
Les journées de votre enfant
Un enfant a besoin de journées réglées par des rendez-vous bien établis : toilette, repas, sieste, promenade, coucher… En lui fixant certains points de repère, vous l’aiderez à grandir en confiance.