bébé qui a mal au ventre
Développement de l'enfant

bébé a mal au ventre

Il est difficile de comprendre les pleurs d'un bébé, de savoir s'il souffre et de déterminer ce qui le fait souffrir. C'est tout l'art du pédiatre que de comprendre le petit enfant qui ne parle pas. Le ventre est facilement suspecté, car il est le siège d'un travail intense. Ne dit-on pas d'un bébé qu'il ne fait que manger et dormir ?

La vitesse à laquelle il grandit et grossit exige un apport important de matériaux, et ce débit de nourriture impose une forte cadence à son tube digestif que l'on repère bien au nombre de repas et de selles. De plus, le ventre est une région cible pour les tensions. On sait que la peur ou la contrariété nous prennent au ventre, nous nouent l'estomac ou nous donnent la diarrhée. Cette connexion entre ce qui se passe dans la tête et ce que l'on ressent dans le ventre explique que le tube digestif soit la première cible des troubles psychosomatiques. Chez les bébés, les maux de ventre ont la plupart du temps deux origines : le reflux gastro-œsophagien, qui concerne l'estomac, ou les coliques, qui concernent le côlon.

Quels gestes adopter ?

  • Les médicaments ou le changement de lait sont généralement insuffisants pour faire disparaître l'inconfort.
  • L'ostéopathie sera souvent plus efficace dès la première séance.
  • Il faut aussi s'intéresser au mode de vie de l'enfant et des parents pour chercher les moyens d'y apporter de la détente. Le bien-être des parents a un impact très fort sur celui du bébé.
  • Le massage, en particulier, pourra efficacement détendre et apaiser un bébé qui a mal au ventre.

Retrouvez d'autres conseils santé dans DICO Bébé Soins Eveil du docteur Dominique Leyronnas, Éditions Nathan.

Photo © MitarArt / Shutterstock.com