enfant mange yaourt
Développement de l'enfant

Une alimentation équilibrée

S'il n'y avait qu'une seule règle à retenir, ce serait de leur « donner à manger de tout, de tout un peu ». Autrement dit votre enfant doit avoir une alimentation variée pour rester en bonne santé et recevoir toutes les vitamines et les minéraux nécessaires à sa croissance.

Tout est dans la présentation !

Il faut bien admettre que faire goûter un nouveau plat à un enfant relève parfois d'un véritable défi ! Votre enfant refuse de toucher tout ce qu'on lui présente en dehors des pâtes ou de la purée ? Persévérez encore et encore car l'expérience montre que plus on présente un plat à un enfant, plus on lui en dit sur son origine (d'où il vient, comment il a été préparé, ce qu'il y a dedans, etc.) et plus il y a de chances pour qu'il finisse par y goûter. Parfois un simple effort de présentation de l'assiette et c'est gagné !

Pas d'interdits si votre enfant mange bien à table

Votre enfant peut manger de temps en temps un bonbon ou un chocolat à partir du moment où il a trois vrais repas (à heures régulières) et un goûter équilibrés. Plutôt que de vous focaliser sur un aliment sucré ou gras, mieux vaut miser sur l'hygiène de vie en général.

Le b.a.-ba : lui donner 5 portions de fruits et légumes par jour (frais, en conserve ou surgelés) et lui proposer des aliments à index glycémique bas, recommandés pour les jeunes comme pour les moins jeunes par l'Organisation Mondiale de la Santé (OMS). C'est important car on sait maintenant que ce « régime » (à index glycémique bas) est le meilleur moyen d'éviter l'obésité ou un diabète.

Pour ces aliments, piochez parmi les fruits et les légumes mais aussi les céréales complètes naturelles, les légumineuses, les pâtes et le riz complet. Consommer des aliments variés au cours d'un même repas, ajouter des protéines (viande, poisson, œuf) ou un peu de gras (d'origine végétale) sont d'autres moyens simples d'abaisser ce fameux index glycémique.

De manière générale, manger cru est idéal (salades composées par exemple) mais laisser refroidir un plat cuit permet également d'abaisser son index glycémique, tout comme le fait de privilégier les textures « dures » (craquantes) aux textures « molles » (purées).

L'eau, seule boisson indispensable !

N'habituez pas votre enfant à boire sucré… Si un jus de fruit est bienvenu de temps en temps (à un goûter d'anniversaire par exemple), soyez intransigeant lors des repas : de l'eau et rien d'autre ! Les boissons « light » n'auront pas plus leur place à table : il est vrai qu'elles n'apportent pas ou peu de calories mais elles n'aident pas l'enfant à se détacher du goût sucré.

(photo © kate_sept2004 / istockphoto) 

Le boulanger - Mes premières questions/réponses - doc dès 3 ans
Les principales questions des tout-petits pour découvrir  les secrets de la boulangerie.