ingredients gouters industriels
Développement de l'enfant

Qu’y a-t-il dans les goûters industriels ?

CL
Candice
Levy
Difficile de s’y retrouver parmi les ingrédients d’un simple paquet de biscuits industriels : additifs, conservateurs, édulcorants, huile de palme, sucres ajoutés, mauvaises graisses… Les goûters ultra-transformés des supermarchés trompent nos papilles gustatives et ils sont pauvres en fibres. On dit qu’ils sont des « calories vides » (sans nutriments). Voici quelques conseils pour vous aider à vous repérer.

Fuyons les sucres artificiels

Le cerveau sait différencier les sucres naturels des sucres artificiels, il est difficile de le berner ! Les faux sucres comme l’aspartame, l’acésulfame ou le sucralose sont des édulcorants de synthèse des centaines de fois plus sucrants que le sucre naturel… Mais l’aspartame contient des acides aminés neurotoxiques, c’est-à-dire qu’ils détruisent les neurones ! Le cerveau est grandement perturbé face aux édulcorants et n’enclenche pas les mêmes réactions chimiques. Et ils stimulent l’appétit tout autant qu’un sucre naturel. 
Quand on consomme du vrai sucre, de la dopamine est libérée dans le cerveau et le niveau de glucose monte dans le sang, stimulant la production de dopamine. Dans le cas des édulcorants, le cerveau reçoit l’information que du sucre va lui arriver mais le sucre n’arrive pas. Le cerveau déclenche donc la sécrétion d’insuline, mais le niveau de sucre n’augmente pas dans le sang. Du coup, l’organisme réclame tout de même du sucre pour compenser. 

Les jus de fruits, de faux amis

Les parents les plus soucieux de la santé de leur enfant ont peut-être choisi de leur donner des jus de fruits. Les enfants adorent ça et nous aussi ! Qu’ils soient « pur jus », nectar, concentré ou smoothie, bio ou non, ils ont la réputation d’être riches en vitamines et minéraux et bien meilleurs nutritionnellement parlant qu’un soda. Eh bien, c’est la fausse mauvaise idée ! Si le fruit entier est riche en vitamines, minéraux, fructose et en fibres, le jus de fruits, lui, n’en contient presque pas. Lorsque les fruits sont transformés en jus, ils perdent leurs fibres et leurs nutriments. L’extraction du jus augmente le taux de fructose de la boisson car elle est dépourvue de fibres.


Les additifs sont-ils mauvais ?


Je porte la mention E suivie de 3 chiffres, je suis ajouté aux aliments, je suis censé améliorer la qualité d’un produit et mon rôle, c’est de conserver un produit tout en préservant son goût. Agent de texture, antioxydant, colorant, conservateur, édulcorant, exhausteur de goût : je suis un additif !
Les pâtisseries et confiseries industrielles, les céréales pour le petit-déjeuner, les plats préparés en contiennent tous… un véritable cocktail ! Qu’ils soient d’origine naturelle ou de synthèse, ils sont responsables d’intolérances et de réactions allergiques.

Combien y’a-t-il de sucre dans…

Pour se faire une idée plus concrète de la quantité de sucre dans certains produits du quotidien, voici quelques champions. Un morceau de sucre, c’est 6 grammes de sucre. Or, un enfant ne devrait pas dépasser 5 morceaux de sucre par jour…
 

 

    Alors, on décode les étiquettes et on fait le tri ?


    Même en lisant les étiquettes quand on fait les courses, on ne s’aperçoit pas toujours de la quantité de sucres simples cachés dans les ingrédients. Sucre inverti (la molécule de saccharose est coupée), sirop de glucose ou de fructose, dextrose (glucose), dextrines, lactose, miel, caramel, sucre extrait de fruit (fructose, glucose ou saccharose), jus ou purée de fruits concentré(e), malt… tous ces sucres simples contiennent très peu, voire pas de nutriments, et contribuent à déséquilibrer l’organisme.
    Voici quelques indications simples qui vous aideront à vous repérer, pour choisir de meilleurs goûters dans les rayons des supermarchés.

    • La longueur de la liste des ingrédients : plus elle est longue, plus on s’éloigne d’un produit semblable au fait maison.
    • Les premiers ingrédients de la liste sont présents en plus grande quantité (ils sont rangés par ordre décroissant de poids). 
    • Si vous reconnaissez le nom des ingrédients de vos placards, c’est bon, c’est que le produit n’est pas raffiné.
    • Les additifs alimentaires sont à limiter au maximum (les épaississants, émulsifiants, édulcorants, exhausteurs de goût, colorants, conservateurs et autres).

    Dans cette jungle de sigles, difficile de faire la part des choses. Le conseil que je donnerais est le suivant : de manière générale, si vous ne comprenez pas ce qu’il y a sur l’étiquette des ingrédients, mieux vaut ne pas acheter. Et pourquoi ne pas remplacer ce paquet de biscuits par un gâteau fait maison ?

    Dans les tableaux des valeurs nutritionnelles, l’indication « dont sucres » désigne uniquement les glucides simples, qu’ils soient naturellement présents ou ajoutés. L’unité utilisée est en gramme, pour 100 grammes ou 100 millilitres de produit. Voici comme les interpréter :
    • < 2 g de glucides dont sucre = très faible teneur en sucre
    • < 5 g de glucides dont sucre = faible teneur en sucre
    • < 5 g et < 10 g de glucides dont sucre = moyenne teneur en sucre (limite)
    • > 10 g de glucides dont sucre = haute teneur en sucre
    Les nouveaux goûters sans sucre raffiné - 40 recettes gourmandes et bonnes pour la santé - Recettes sans sucre, sans lait et sans gluten pour les enfants
    Des recettes sans sucres raffinés, sans lait, vegan et sans gluten, avec des conseils pour s’organiser, des astuces pour ne rien rater. Pour faire du
    T'choupi mange de tout - Dès 2 ans
    Une histoire pour aider votre enfant à manger de tout.
    CL
    Candice Levy
    Candice Levy est naturopathe et créatrice du concept de santé « Naturopédiatrie » : médecine au service du féminin et du jeune enfant. Elle pratique et enseigne l’HypnoNatal® pour soutenir les futures mamans dans leur enfantement. Elle est également phytologue-herboriste, conseillère en allaitement et maman de trois enfants. Elle oriente son travail sur une prévention authentique fondée sur les lois naturelles de santé et un accompagnement global. Elle anime des formations et des conférences depuis une quinzaine d’années.
    www.naturopediatrie.com
    (photo © Evgeniia Trushkova / Shutterstock.com)
    Avez-vous trouvé cet article utile ?

    Poursuivre la lecture