identité fille garcon enfant
Développement de l'enfant

Comment il devient fille ou garçon

C'est à 3 ans qu'un enfant devient capable de dire avec assurance qu'il est fille ou garçon. Le fruit d'un long apprentissage, qui démarre avant même la naissance !

Une histoire de chromosomes…

Le sexe d'un enfant est déterminé au moment de la conception, dès la rencontre de l'ovule et du spermatozoïde : si l'embryon reçoit deux chromosomes X, c'est un embryon « fille » ; s'il reçoit un chromosome X et un chromosome Y, c'est un embryon « garçon ».

À partir de la 6e semaine in utero, l'embryon fille et l'embryon garçon commencent à présenter des différences anatomiques, pas seulement au niveau des organes génitaux. Ainsi l'organisation des cerveaux des futures petites filles et des futurs petits garçons est différente, notamment sous l'influence de l'hormone testostérone.
À la naissance, votre bébé n'a cependant encore aucune conscience de son sexe.

Mais pas seulement !

Des tests menés avec des nourrissons ne permettent pas de déceler de différence de coordination motrice et de babillage entre les deux sexes. En revanche, d'autres études montrent clairement que les mères ont un comportement différent avec leur bébé selon qu'il s'agit d'une fille ou d'un garçon. Elles prennent plus facilement les filles dans leurs bras, leur parlent davantage, allant jusqu'à forcer l'échange.

L'attitude des proches serait elle aussi guidée par le sexe de l'enfant : choix du prénom, des vêtements, des décors, des jouets, etc.

C'est donc essentiellement parce que les adultes ne se comportent pas de la même façon avec un nourrisson de sexe féminin ou masculin que l'enfant finit par se sentir véritablement fille ou garçon. En grandissant, il apprend à repérer ce que les deux sexes ont en commun et ce qu'ils ont de différent et, par comparaison, à savoir s'il appartient à l'un ou l'autre…

Dans nos sociétés

Bien que le sexe ne soit qu'un critère biologique parmi d'autres, ce critère est très souvent mis en avant dans nos sociétés, comme si c'était le point le plus important. Dès lors, il n'est pas étonnant que les attentes, les attitudes et l'éducation des parents diffèrent selon qu'ils ont une petite fille ou un petit garçon.

(photo © John Prescott / istockphoto) 

La jalousie - 3 Histoires pour la comprendre et s'aimer plus - Isabelle Filliozat - Dès 4 ans
3 histoires pour comprendre la jalousie
Avez-vous trouvé cet article utile ?